10 clichés sur les chiens

image provisoire

Heureux propriétaire d’un chien, tout votre entourage ne peut s’empêcher de vous prodiguer différents conseils. Toutefois, bon nombre d’entre eux sont des idées reçues à ne surtout pas suivre.

  1. « Avec ton jardin, tu n’as pas besoin de promener ton chien tous les jours »
    Un chien a besoin d’espace. Il doit pouvoir découvrir de nouveaux lieux, d’autres chiens et de nouvelles odeurs pour être épanouis.
     
  2. « Quand il remue la queue, il est content »
    Un chien content remue la queue. Mais tous les chiens qui remuent la queue ne sont pas forcément contents. Ce comportement est lié à une émotion forte, quelle soit positive ou négative : bonheur, excitation, stress, etc.
     
  3. « Un chien qui mord une fois, mordra à nouveau »
    Tous les chiens peuvent mordre, s’ils se sentent menacés. Un chien ne mordra qu’en dernier recours. Il aura d’abord tenté de faire comprendre que la situation le rendait mal à l’aise : grognement, monstration des dents, etc.
     
  4. « Pour savoir s’il est malade, regarde la température de la truffe »
    La seule manière de savoir si votre chien est fiévreux est de prendre sa température avec un thermomètre rectale. Cette dernière doit se situer entre 38° et 39°C.
     
  5. « Si ton chien fait une bêtise, il aura l’air coupable »
    Un chien n’a aucune notion de ce qu’est une bêtise. Il ressent simplement votre colère et se soumet pour l’apaiser.
     
  6. « Pour punir ton chiot, secoue-le par la peau du cou comme le ferait sa mère »
    Ne le faites surtout pas ! La mère ne prend ses chiots par la peau du coup, sans les secouer, que durant leurs trois premières semaines, afin de les aider dans leur déplacement. Pour un canidé, ce comportement est uniquement utilisé lors de bagarres avec la volonté d’entraîner la mort de l’autre chien.
     
  7. « Tu es le chef de meute ! »
    Un chien ne ressent la hiérarchie qu’entre les membres de son espèce. Sinon, il ne vous obéirait pas et n’obéirait pas aux autres membres de votre famille.
     
  8. « Si ton chien défèque à l’intérieur, plonge sa truffe dans ses excréments »
    Le punir de la sorte ne sert à rien. Un chien ne ressent aucun dégoût pour les excréments. Cela lui fera même plaisir.
     
  9. « Les chiens des catégories 1 et 2 sont les plus dangereux »
    L’agressivité d’un chien dépend de son éducation et de son environnement. Il n’existe pas de races dangereuses, seulement des chiens dangereux. Par exemple, le labrador fait partie des chiens qui mordent le plus. Cela est lié à leur popularité et à leur réputation: ce sont les chiens les plus courants et ils sont considérés comme extrêmement dociles. C’est pourquoi, leurs propriétaires ont parfois tendance à être laxistes.
     
  10. « Ne laisse pas ton chiot mordiller »
    Le mordillement du chiot est un comportement normal. Cela lui permet de découvrir le monde et d’apprendre à contrôler la puissance de sa mâchoire.