Tout savoir avant d'adopter un chat

adopter-chat-conseils

Un chat c’est mignon, c’est câlin… mais son adoption ne s’improvise pas. Avant d’accueillir un petit nouveau, il convient de vous poser les bonnes questions :

En avez-vous vraiment envie, ou n’est-ce là qu’un caprice ? La famille partage-t-elle votre enthousiasme ? Votre budget –entre l’alimentation, les frais vétérinaires… – vous permet-il d’adopter ? Votre habitation est-elle bien conçue pour accueillir un chat ? Aurez-vous assez de temps pour vous en occuper ? Un membre de la famille ne souffre-t-il pas d’allergie ?

Petit chaton ou gros chat ?

Votre décision est prise ? Vous adoptez ! Vous hésitez entre un chaton ou un chat adulte ? Si le premier retient votre attention, « assurez-vous que l’animal est âgé de plus de 12 semaines » conseille la Fondation 30 millions d’amis. « C’est l’âge où, sevré, il peut être retiré à sa mère. Son équilibre d’adulte en dépend, ainsi que sa propreté. Montrez-lui sa litière dès son arrivée dans la maison. »

Si vous optez pour un chat adulte, et surtout si vous l’adoptez dans un refuge, « renseignez-vous sur le motif de son abandon. Certains chats peuvent être destructeurs, d’autres ont pu faire preuve d’agressivité ou n’ont aucun problème particulier ! Dans tous les cas, gardez à l’esprit que patience et douceur font des miracles et changent le plus sauvage des caractères. »

À votre retour à la maison

-Aménagez-lui son coin à lui, « à l’abri des passages et des courants d’air » continue la Fondation.
-« Disposez une petite gamelle d’eau fraîche, une autre de nourriture, le tout éloigné de la litière afin de ne pas l’incommoder. »
-C’est bien connu, les chats sont des sentinelles. « Prévoyez-lui un endroit accessible en hauteur. C’est également là qu’il se réfugie en cas de stress ou de peur. »
-Surtout, ne le brusquez pas. S’il est timide, il ira se cacher sous un meuble et n’en sortira que la nuit. Pas de panique. Soyez patient. Il finira bien par venir à vous.
-Le chat est joueur. Aménagez-lui un espace dédié, surtout si vous vivez en appartement. « Un arbre à chat, quelques accessoires, un point de vue sur l’extérieur… Le chat a besoin d’être stimulé pour se sentir bien dans son nouveau foyer. » ;
-Enfin, pensez aux accessoires indispensables à son bien-être. Une litière bien entendu, mais aussi une petite brosse adaptée à son type de poil, un panier, des jouets… « Pour le panier cependant, ne vous tracassez pas trop : le chat décide seul de l’endroit où il se repose… Et c’est, dans la plupart des cas, un endroit auquel vous n’auriez jamais pensé ! », conclut la Fondation.